Thérapeute conjugal et coaching sentimental - Le Cellier - Nantes

COVID : Rester fidèle à soi-même même en temps de crise - Partie 10

Masque imposé, distanciation sociale,
Comprendre les enjeux psychologiques et la symbolique pour arrêter de se voiler la face.

COVID : RESTER FIDÈLE À SOI-MÊME EN TEMPS DE CRISE - PARTIE 1​0

Les anti-masques, qui n’en sont finalement pas puisqu’ils ne sont pas contre la liberté de chacun à choisir d’en porter ou pas, sont en fin de compte des personnes qui essaient d’être elles-mêmes et surtout pas ce que l’on veut qu’elles soient ou qu’elles fassent. Ce ne sont pas des marionnettes dénuées de pensées propres, d’opinions et d’idées.

Elles revendiquent simplement la liberté de finalement pouvoir décider en leur âme et conscience en ce qui concerne les décisions relatives à leur soi, leur corps y compris. Ce qui d’un point de vue psychologique est plutôt une marque de maturité que d’égoïsme puisque dans ce schéma de pensée chacun conserve son libre-arbitre.

Les anti-masques refusent de déléguer leur pouvoir décisionnaire en particulier sur les questions relatives à leur corps. Le respect d’autrui est préservé car autrui fait comme il souhaite également. Ceux qui pensent que le masque protège en portent, de ce fait ils sont donc protégés également selon leurs convictions. A moins qu’ils ne doutent de l’efficacité du masque mais alors pourquoi veulent-ils absolument en porter et en faire porter ? C’est un non-sens.

Retour à la liste des articles du blog