Conseil psychologique et conjugal - en couple et en individuel, pour adultes et adolescents - Oradour sur Vayres, Limoges, st Junien, Périgueux Une aide en communication holistique basée sur la psychologie intégrative, humaniste, transpersonnelle et comportementale
Comprendre - Améliorer - Guérir sa relation à soi,
sa relation à l’autre, sa relation avec les autres

À la rencontre de l'amour

L’Amour est Lumière, il éclaire ceux qui le donnent comme ceux qui le reçoivent.
Aimer est bien plus qu’une attirance pour quelqu’un, c’est un état de l’âme. 

A bas les préjugés

    Condition sine qua non pour aimer, il faut avoir fait la paix en soi. Comment aimer en étant empli de griefs, d’amertumes, de désespoirs ou de craintes ? C’est tout bonnement impossible ou alors d’une façon maladroite qui engendrera à son tour des incompréhensions et de la souffrance. Cela dit, ce n’est pas parce que l’on ne sait pas encore aimer à la perfection, autrement dit parce que l’on n’a pas encore fait partiellement ou totalement la paix en soi qu’il fait s’interdire d’aimer. Bien au contraire, aimons autant qu’il nous est possible de le faire car plus nous aimons et plus nous nous bonifions et plus nous transmutons en lumière toutes les parties de notre être qui a leur tour peuvent faire rejaillir l'Amour vers l’extérieur. Il ne faut jamais s’interdire d’aimer sous prétexte que l’on est maladroit car l’Amour est la force la plus bienfaitrice qui soit.  

Pour commencer nous pouvons dire que l’Amour c’est respecter la liberté d’autrui, une base élémentaire mais tellement galvaudée parce que tellement difficile à appliquer dans la réalité concrète. Ensuite, c’est s’évertuer à tout faire pour ne pas nuire au bonheur des autres et si possible participer à favoriser celui-ci. Dit ainsi cela parait évident et pourtant si cela l’était pour l’ensemble des gens alors  notre monde ne serait certainement pas aussi chaotique et désabusé. Comme quoi, les bases de l’amour  ne sont pas encore assimilées pour une grande majorité de personnes parce que pour parvenir à aimer convenablement nous ne pouvons faire l’économie de nous remettre en question et d’œuvrer sur nos imperfections. Et cela demande de l’humilité plutôt que d’entretenir des préjugés. Force est donc de constater que l’Amour est mécompris pour quasiment l’ensemble de l’humanité qui le valorise essentiellement sur le plan  du sentiment alors qu’il représente bien davantage. Toutefois, dans notre quête ne perdons pas de vue que l’Amour commence par soi puisque pour aimer il faut, je vous le redis avoir fait la paix en soi.


Mais alors, qu’est-ce que l’Amour ?

    L’Amour est une onde au service de tout ce qui vit dans le visible et l’invisible. L’Amour unit, il est le flux primordial qui rassemble toute la création en une seule force fraternelle. On parle de la Loi de l’Un.

Il y a plusieurs sortes d’Amour, toute une gamme de vibrations avec des variations différentes. Il y a (liste non exhaustive et non ordonnée) : l’amour affamé, l’amour attirance, l’amour possession, l’amour besoin, l’amour dépendance,  l’amour passion, l’amour sentiment, l’amour tendresse,  l’amour fraternel, l’amour parental, l’amour compassion, l’amour reconnaissant, l’amour inconditionnel, l’amour spirituel, l’amour universel. Chacune de ces formes d’amour vibre sur une fréquence qui lui est propre.

Plus la fréquence est haute (spirituelle) et plus l’amour est débarrassé de jugements et d’attentes jusqu’à ne plus en avoir du tout. Passé un certain niveau vibratoire l’amour ne calcule plus, il est donné sans tenir compte des affinités ou des nécessités. Il devient un élan du cœur naturel et spontané. Lorsqu’il est sublimé il devient un état autrement dit une façon d’être. A noter aussi que l’amour ne s’ajoute pas en quantité mais en vitesse de vibration. Donc inutile de chercher à aimer plus, mieux vaut s’évertuer à aimer mieux. En amour, ce n’est pas la quantité qui importe mais bien la qualité  d’être.

Dans l’absolu, l’énergie amour n’appartient à personne car l’Amour est la Force créatrice provenant de la Source Universelle (terme qui me convient mais chacun peut y mettre le terme qui lui parle le mieux). En fait, plus nous sommes éveillés donc évolués dans notre fonctionnement, finalement plus nous sommes équilibrés et harmonieux, état qui nous amène à la paix, et plus nous sommes en capacité de puiser l’Amour de la Source pour le répandre en l’irradiant et en le distribuant sans retenue.


Laisser passer le flux

    En fait nous pourrions dire que notre tâche en tant qu’apprentis consiste à développer notre capacité à ne pas bloquer le flux de l’Amour qui est censé passer à travers nous, circuler et rejaillir sur le monde. Cela implique d’oublier notre ego pour devenir un canal de l’Amour Universel. Je souhaite préciser qu’oublier son ego ne consiste pas à le detruire pour le faire disparaître mais seulement à le dominer pour le remettre à sa juste place et en faire bon usage.

Cette tâche n’est pas si facile car nos peurs pétrifient notre champs énergétique et créent ce que l’on nomme communément une carapace.  Plus une personne a de peurs, plus elle fonctionne avec ses intelligences  instinctives et mentales. Pour se protéger, elle va de façon inconsciente se servir de son ego qui va s’évertuer à trouver des solutions en utilisant la force du mental ainsi que  la force dite animale/primitive (cerveau reptilien). Ainsi le cœur va être de moins en moins sollicité par crainte de ressentir des choses qui pourraient être déstabilisantes.

« L’Amour est gravité, il fait que des personnes sont attirées par d’autres. Cette force explique Tout et donne son sens premier à la vie. Il s’agit de la variable que nous avons ignorés trop longtemps, peut-être parce que l’Amour nous fait peur puisque c’est la seule énergie de l’univers que l’homme n’a pas appris à gérer par sa volonté… » Extrait d’une lettre d’Albert Einstein pour sa fille intitulée « Révélation de la plus scientifique vérité ».

L’Amour, baume Universel et intemporel

    Les gens croient que l’amour est dangereux, que leurs blessures émanent de l’amour alors qu’il n’en est absolument rien. Cela est totalement impossible car l’amour ne peut ni détruire ni faire de mal. En revanche, l’inconscience, l’ignorance, l’orgueil, la peur quant à elles  faussent nos perceptions et nous maintiennent dans l’illusion. Aussi les humains se protègent de l’amour de mille et une façons en essayant d’avoir du contrôle plutôt qu’en lâchant prise. Et plus ils font cela, plus ils souffrent car le flux primordial ne passe plus suffisamment en eux pour leur permettre de se sentir guidés et nourris de l’intérieur. A noter que pour parler de l’Amour nous pourrions aussi utiliser des termes tels que lumière, connaissance, sagesse, informations, vérité.  En fait, l’Amour véritable englobe tout cela.


L’Amour à le pouvoir d’éclairer la conscience  des hommes

    L’Amour Universel est un champ de force de la Source de Vie, la Source de la Conscience qui contient en elle-même toute la connaissance et donc tout ce que l’Amour véhicule et qui est enfoui dans le subconscient voire dans l’inconscient humain. Vous savez, même si l’Amour originel est nié et ignoré, il existe bel et bien en dehors de notre volonté consciente humaine.  En tant qu’humain nous avons le devoir d’aller à la rencontre de cette onde d’Amour qui en retour nous permet de mieux appréhender nos potentiels et donc de nous déployer.

Les ondes négatives sont l’expression la plus basse qui puisse exister. Elles ne proviennent pas directement de la Source Universelle étant donné qu’elles sont produites par le mental des humains influencés par leur ego négatif. L’amour quant à lui est constamment au service du bien, du beau et du juste. Lorsqu’une personne est en connexion avec le flux de l’Amour Universel, ses pensées sont tournées vers la bonté et l’harmonie, elle aspire à sa propre liberté comme à celle des autres (y compris celle de la nature).

L’Amour Universel tel que je vous le décris, n’est pas mental, bien au contraire. En somme, c’est un état psychologique d’alignement autrement dit d’équilibre, de paix et d’harmonie ressentis.  C’est probablement la définition du bonheur à l’état pur. Il va s’en dire que nous avons un long chemin à parcourir pour arriver à cet état d’être permanent. Surtout en vivant dans un monde perverti où les valeurs sont souvent inversées.


Traiter les émotions pour sentir l’Amour

    Nous ne pouvons capter que ce qui vibre sur notre champs de fréquences. Aussi, lorsque nous sommes en proie à des émotions de basses fréquences, il nous est impossible d’avoir des idées lumineuses, éclairantes et inspirantes provenant de la grande Conscience Universelle.  C’est pourquoi il est tellement recommandé de  faire le calme en soi. Hélas, faire le  calme se transforme la plupart du temps en refoulement émotionnel y compris pour des personnes aguerries à la relaxation ou au yoga. Il ne peut en être autrement tant que nos émotions ne sont pas traitées. Elles ne sont pas là pour nous casser les pieds mais plutôt pour susciter en nous des prises de consciences salvatrices.  Aussi, si nous ne leurs portons pas une attention soignée elles réapparaitront inlassablement malgré tous les efforts et stratégies déployées pour les oublier. Idem pour toutes les douleurs physiques comme psychologiques qui nous dérangent


Choisir l’Amour, pas si simple !

    Nous avons le libre-arbitre pour pouvoir décider de nous-même  si nous faisons le choix de l’amour ou non. L’Amour ne nous est jamais imposé. Cela peut vous sembler surprenant et pourtant cela est une vérité absolue. Toutes les expériences que l’on vit, aussi terribles soient-elles à traverser ont pour fonction de  nous offrir la possibilité d’apprendre à faire la distinction entre l’Amour et le non Amour. Tel que je l’ai évoqué plus haut, les valeurs sont si souvent inversées que bon nombre de personnes sont totalement perdues. Nous avons par exemple les pervers narcissiques qui sont tellement coupés de leur cœur/conscience qu’ils ne sont plus capables d’aimer qui que ce soit même pas eux-mêmes ne sachant même  plus qui ils sont. Ils passent leur existence à jouer des rôles et à détruire tout ce qui ressemble de près ou de loin à l’amour. Autant dire que leur conscience de l'amour est quasi nulle.  Egalement, il y a des personnes qui ont une bonne connexion au cœur mais qui sont facilement illusionnables, impressionnables, suggestionnables et donc influençables étant peu sûres d’elles car en carence affective. Il est facile pour les personnes hautement toxiques telles que les pervers  manipulateurs  de faire passer auprès de ces personnes sensibles une chose pour son contraire, de pervertir les vérités en fausses vérités et de créer de la confusion entre les valeurs véritables et les contre-valeurs ce qui conduit à des comportements et à des prises de décisions catastrophiques. Comme quoi, il ne suffit pas d'être gentil pour être bon.

Où que nous en soyons sur le chemin de l’apprentissage de l’amour, que ce soit à explorer l’amour avec un petit a ou à s’ouvrir à l’Amour avec un grand A, il n’y a à rougir de rien dès lors que nous sommes bien décidés à faire de nos erreurs des leviers pour transcender nos ombres en lumière, c'est-à-dire à désagréger nos défauts pour faire passer la Lumière/Amour/Sagesse à travers nous et ainsi devenir des vecteurs de  la connaissance Universelle qui éclaire le Vivant  d'une beauté infinie.


« Après l’échec de l’humanité dans l’utilisation et le contrôle des autres forces de l’univers qui se sont retournées contre nous, il est urgent que nous nourrissions d’un autre type d’énergie… 
Cependant chaque individu porte à l’intérieur de lui un petit mais puissant générateur d’Amour dont l’énergie attend d’être libérée… L’Amour conquiert tout et est capable de tout transcender car l’Amour est la quintessence de la Vie… » Extrait d’une lettre d’Albert Einstein pour sa fille intitulée « Révélation de la plus scientifique vérité ».