Thérapeute conjugal et coaching sentimental - Le Cellier - Nantes

COVID : Pas de visibilité sur les émotions - Partie 18

Masque imposé, distanciation sociale,
Comprendre les enjeux psychologiques et la symbolique pour arrêter de se voiler la face.

COVID : PAS DE VISIBILITÉ SUR LES ÉMOTIONS - PARTIE 1​8 - FIN

Il n’y a pas que le sourire, ce sont toutes les émotions qui passent à la trappe puisque celles-ci se lisent essentiellement sur le visage permettant ainsi à notre interlocuteur de saisir la nuance de nos propos. Il n’y a qu’à voir les quiproquos que les sms génèrent en l’absence d’émoticônes. Nous en avons tous fait l’expérience.

En l’occurrence le masque qui cache notre face masque nos émotions, nos expressions et les manifestations de notre humanité. Une personne sans émotions est une personne froide, mécanique et manque généralement d’empathie puisqu’elle n’est pas outillée pour comprendre ce que ressent l’autre. Sans parler d’aller jusqu’à la théâtralisation de nos émotions, celles-ci nous permettent de nous comprendre sur le plan psychique et d’apporter une dimension empathique lors de nos échanges.

L’appréhension des émotions est un chemin complexe qui conduit vers l’amour altruiste et la pleine santé. Lorsque la vie nous impose un évènement malheureux c’est que nous avons quelque chose à comprendre, à apprendre et à changer.

La crise du coronavirus touche chaque personne d’une façon unique et personnelle selon son chemin de vie et de ce qu’elle a à travailler pour que son évolution puisse se faire. Chaque âme est unique, chaque destinée, l’est également. Alors, sortez couvert si vous le jugez utile mais surtout n’oubliez pas qu’avant de chercher à assainir le monde qui vous entoure, commencez par vous-même.

Retour à la liste des articles du blog