Thérapeute conjugal et coaching sentimental - Le Cellier - Nantes

COVID : Le visage est la représentation de notre unicité et de notre vie psychique - Partie 4

Masque imposé, distanciation sociale,
Comprendre les enjeux psychologiques et la symbolique pour arrêter de se voiler la face.

COVID : LE VISAGE EST LA REPRÉSENTATION DE NOTRE UNICITÉ ET DE NOTRE VIE PSYCHIQUE - PARTIE 4

Notre unicité se reconnait et s’identifie principalement par le visage dont la fonction première est d’afficher notre personnalité ainsi que nos sentiments. Porter un masque, d’une certaine façon c’est devenir monsieur et madame tout le monde et faire fi de ce qui se passe en nous puisque de toute manière notre interlocuteur ce n’est ni notre sourire ou notre moue qu’il voit, c’est un masque impersonnel. Porter un masque, c’est consentir à être uniformisé. Nous ne gagnons rien à cela, bien au contraire car la richesse de notre humanité réside dans la variété, la variation, absolument pas dans l’uniformisation.

Dans le développement personnel, on cherche à développer l’individualité (au contraire de l’individualisme) d’une personne plutôt qu’à la réduire car la beauté de chacun réside entre autre dans son unicité considérant que chaque être sans exception aucune est une plus-value pour le monde qu’il est bon de savoir mettre en avant.

On a beau se dire que porter un masque, ce n’est pas grand-chose (si quand même), que c’est provisoire (à condition certainement d’accepter de se faire vacciner pour mettre un terme à ces nouvelles règles civiques) et que c’est pour la bonne cause (ça, ça reste à prouver !) il n’empêche que concrètement notre relation à l’autre est nettement modifiée. Chez les enfants et les jeunes, cela est particulièrement dommageable car leur apprentissage social est en train de se faire. Les habitudes de distanciation et de déshumanisation prises durant plusieurs mois vont s’ancrer dans leur subconscient comme étant leur norme psychique.

Retour à la liste des articles du blog