Thérapeute conjugal et coaching sentimental - Le Cellier - Nantes

Rompre avec un(e) conjoint(e) pervers narcissique... Tout un programme pour se libérer! (partie 2)

(Suite et fin de l'article  "Rompre avec un conjoint pervers narcissique, partie 1")

Vous aspirez à une séparation rapide et sereine pour retrouver au plus vite une vie calme sans conflits. C'est tout à fait compréhensible car vivre quotidiennement auprès d'un pervers narcissique est très épuisant nerveusement. Surtout lorsqu'on essai de s'affirmer face à lui.

Moins vous vous soumettez, plus il vous mène la vie dure. Si en plus vous lui avez exprimé votre souhait de le faire évoluer ce sera pire car pour lui c'est une insulte.

Dans la première partie de l'article, j'explique que la séparation ne se fera pas sans dommages collatéraux. Cet article n'a pas pour vocation de vous décourager dans votre démarche, bien au contraire. Néanmoins si vous n'êtes pas suffisamment préparé votre conjoint risque de vous mener en bateau encore longtemps. Il vous emmènera malgré vous vers des rivages qui ne font rêver personne et qui vous viderons de vos ressources.

Pourtant, soyez assuré qu'il est possible de sortir de cette emprise. Vous pouvez apprendre à contre-manipuler mais cela ne suffira pas.

La clé du succès c'est d'acquérir rapidement des compétences  comportementales solides  et fiables vous permettant de poser des actes concrets de saine affirmation de soi. Tout le monde peut facilement développer une posture adéquate permettant de savoir comment réagir face à une personne manipulatrice et même malveillante tout en restant soi-même. Vos valeurs intrinsèques seront préservées mais pas données en pâture à toutes personnes tentant d'en abuser.

 

Cela fait partie des connaissances que je transmets aux personnes qui viennent en consultation. Les compétences peuvent être mises à profit à l'issue de la première consultation et se consolideront progressivement  dans leur efficacité. Voici quelques exemples de ce qu'il est possible de mettre en pratique rapidement : discernement, déculpabilisation, réaction/contre réaction, anticipation, respect de soi, assurance, technique de langage, etc. L'avantage, c'est que quand on sait s'affirmer avec une personne manipulatrice on sait ensuite s'affirmer avec tout le monde!

l'objectif est de développer une autonomie totale vis à vis de cette personne. Devenir indépendant physiquement, psychiquement et moralement afin qu'il (elle) n'ai plus aucun moyen de pression, de chantage et de pouvoir sur vous. Là  est la seule clé véritable pour vous en extraire définitivement et ne jamais revivre cela.

A moins d'être soi-même pervers narcissique, personne n'est suffisamment armé pour rompre avec un pervers narcissique puisque le mot clé c'est  manipulation.
Il use de toutes les stratégies de manipulations depuis son plus jeune âge alors à ce sport là il est forcément mieux rodé que vous.

Le pervers narcissique ne sait pas vivre sans manipuler car il croit que s'il baisse la garde il se fera manger tout cru par plus fort que lui. Il croit qu'il doit en permanence jouer un jeu de rôle pour ne pas se dévoiler car montrer qui il est vraiment, c'est se rendre vulnérable. Il ne fait confiance à personne, pas même à vous même s'il vous fait croire le contraire. Vous le quittez alors vous devenez son ennemi. Il s'attend à ce que vous cherchiez à le piéger car pour lui être en désaccord avec quelqu'un c'est être contre lui. Plus vous vous montrez bienveillant pour le rassurer sur vos intentions plus il se dit que c'est louche. Quand c'est louche, il vaut mieux être stratège. Et comme un bon stratège ne dévoile jamais ses plans, vous allez ramer pour parvenir à comprendre ce qu'il veut vous faire faire !

Les plans d'un pervers narcissiques ne sont JAMAIS ceux qu'il laisse supposer. N'oubliez-pas, il porte des masques. Plus vous en avez conscience plus il considère que vous êtes un danger pour lui. En fait, plus il se sent inférieur, plus il montre qu'il est fort et puissant. Et souvent l'illusion  fonctionne.

Rappelez-vous que de son point de vue, dans toutes interactions avec autrui il y a un gagnant et un perdant. Pour lui, perdre est inenvisageable car cela lui rappelle qu'il est faible. Et s'il est faible, il risque de perdre ce qu'il possède (vous). Il fera donc tout son possible pour vous décourager à rompre et s'il n'y arrive pas, il fera son possible pour vous faire regretter votre audace afin de ne pas se considérer perdant. Mais ça vous le savez déjà car au fond de vous vous avez peur. Vous pressentez qu'il pourrait vous nuire bien que cela vous paraisse étrange de vous l'avouer car vous avez souvent l'impression que vous êtes plus agressif que lui. Dans une relation où il y a au moins une personne perverse c'est compliqué de savoir qui est l'agressé. Néanmoins, je peux vous assurer qu'il y a des signes qui permettent d'avoir le bon discernement. Le bourreau qui cherche à se faire passer pour la victime c'est un grand classique !

l faut vraiment beaucoup de courage pour ne pas faire marche arrière. Alors quand il se montre à nouveau gentil avec vous, le réflexe d'abandonner la démarche de rupture vous taraude . Il serait tentant de se raccrocher à l'idée que le fait de l'avoir confronté à la rupture lui a permis de réaliser qu'il doit se ressaisir. Ce serait tellement plus simple que de devoir se battre. Et puis, avant il était tellement extra... Hélas, sa gentillesse n'est qu'une façade destinée à vous amadouer car il sait que vous y êtes sensible. Dès que la mission sera accomplie, les désenchantements réapparaîtront. Il n'est pas gentil parce qu'il a compris votre souffrance, il est gentil parce que s'il ne l'était pas vous n'auriez pas envie de revenir.

J'entends tellement de personnes me dire « mon conjoint est pervers mais au fond, c'est une belle personne. Il s'est montré si merveilleux avec moi, bien plus merveilleux que quiconque ». La plupart des personnes croient qu'elles ne pourront plus revivre tous ces moments incomparables. C'est une croyance très répandue. Etant donné qu'il est très malin, pour vous reconquérir, il est possible qu'il vous les fasse revivre, juste suffisamment pour que vous vous disiez « C'est moi qui cloche, si j'étais à la hauteur, il serait bien plus souvent cette personne formidable qu'il était dans les débuts de la relation ».

Vous devez mesurer à quel point votre conjoint mettra tout en œuvre pour vous faire changer d'avis. Son but est que vous fassiez machine arrière. Pour y parvenir il pourra vous faire croire qu'il tient à vous comme à la prunelle de ses yeux. Il pourra aussi vous faire un chantage au suicide. Vous aurez droit au meilleur comme au pire !

Fort heureusement cela reste minoritaire car il n'y a pas tant de pervers narcissique que cela. Mais ils existent bel et bien. Il ne faut pas sous-estimer la situation au risque d'être encore malmené un sacré bout de temps. Et puis à des degrés moindres, un bon nombre de personnes fragiles et/ou peu scrupuleuses existent. Sans être pervers narcissique face à une situation de rupture, l'angoisse peut provisoirement amener quelqu'un à développer des stratégies de manipulations. Une bonne discussion suffit alors parfois à désamorcer le conflit, mais pas avec les pervers narcissiques.

 

En fait, il est tétanisé par la peur d'être abandonné. Il fera donc tout pour que ça n'arrive pas puisque sa phobie réside-là. Il a besoin de vous.
Sans vous il pense qu'il n'est rien. C'est cela que vous avez longtemps confondu avec le fameux sentiment amoureux. Mais avoir besoin de quelqu'un ne veut pas nécessairement signifier qu'on l'aime.

La première chose qui pourra vous aider c'est de poser un diagnostic. Êtes vous en couple avec ce profil de personne ? Une fois que le diagnostic est posé, il vous faudra reconnaître votre souffrance dans sa globalité pour pouvoir ensuite la transcender.

Chaque chose en son temps. Mais c'est intéressant de comprendre pourquoi on s'est laissé piéger. Devenir plus fort, plus heureux, autonome, accompli. C'est possible. C'est à votre portée.

Mais avant cela, il y a des incontournables : développer l'affirmation de soi, trouver les bonnes réactions en cas de provocations, parvenir à ne plus se laisser déstabiliser, déjouer les pièges, apprendre à avoir moins de scrupules à protéger ses propres intérêts, ne plus chercher à obtenir l'approbation, ne plus se laisser endormir par les flatteries, les jugements, la culpabilité, la honte, le doute, la peur et bien d'autres choses encore.

Le rôle du thérapeute est de vous aider à y voir clair en retrouvant votre discernement. Progressivement vous trouverez les ressources en vous-même pour contrecarrer les pièges sans pour autant devenir à votre tour manipulateur. Vous vous sentirez de plus en plus sûr de vous et redécouvrez (ou découvrirez) une force intérieure que vous saurez mettre à profit, non pas pour maintenir la tête hors de l'eau mais pour œuvrer à votre accomplissement.

 

En tant que spécialiste de cette problématique depuis 6 années, Je vous donnerai les clés pour accélérer le processus de séparation dès que vous vous sentirez prêt. Vous serez guidé face aux réactions imprévisibles de votre conjoint pervers narcissique. Et au fur et à mesure, vous développerez des compétences psychiques et relationnelles qui vous serviront dans tous les domaines de votre vie.

Retour à la liste des articles du blog