Thérapeute conjugal et coaching sentimental - Le Cellier - Nantes

La constitution du couple

Bien que dans l'amour réside la clé indispensable à la constitution du couple, cet ingrédient n'offre pas à lui seul la garantie d'une vie conjugale harmonieuse. Pour s'épanouir à deux sans se lasser de l'autre, sans que s'use le lien, il existe d'autres ingrédients, bien plus important encore que la volonté de réussir son couple.

Il existe une étape décisive à franchir : la découverte du réel dans la personne aimée.

Après la rencontre amoureuse, deux étapes bien distinctes caractérisent le parcours d'un couple : l'énamourement puis l'amour véritable.

 

L’énamourement

L'amour provoque l'impulsion suscitant l'envie à deux personnes de former un couple, mais à ce stade, il s'agit en réalité de passion. En somme, lorsque deux personnes tombent amoureuses, elles tombent sous l'effet d'un état émotif qui les bouleverse radicalement, mais il ne s'agit pas à proprement parlé d'amour, du moins pas à ce stade. Il s'agit d'une attraction envers une autre personne ressentie comme bonne.

Le désir de l'autre ainsi que le désir d'être aimé constituent les ingrédients qui vont stimuler le processus de séduction. Les émotions associées à cet état naissant font naître des sentiments qui dans notre culture contemporaine constituent l'essence pour faire émerger des projets de vie commun. Le couple est né.

 

L'amour véritable ou l'attachement

La fonction biologique de l'amour consiste à enclencher l'attachement, à prendre l'empreinte de l'autre.
A partir de là, le lien est créé, mais les partenaires se rendent compte que la réalité prend un autre visage. La différence entre le réel de l'autre et l'image réductrice que le sujet s'était faite conduit à des désillusions.

La dynamique du couple s'articule autour de trois critères : le narcissisme, la juste distance (fusion-différentiation) et la prise du pouvoir.

Cela se fait dans la douleur. Chaque crise permettra un réajustement. La juste distance est à renégocier en permanence de façon à affirmer l'individualité de chacun tout en se sentant sécurisé par l'amour de l'autre.
Faire des renoncements sans s'oublier, préserver la notion d'appartenance plutôt que de dépendance favorise le désir qui ne doit pas se transformer en besoin.

Confronté à la réalité, la passion retombe comme un soufflet, mais les sentiments nés de cette passion renforcent le lien qui sera d'autant plus solide grâce à la complicité, à l'intimité, à la réciprocité de l'échange.

En somme, le couple fonctionne si chacun cherche à favoriser la libération des blessures narcissiques afin de parvenir à en guérir.

Retour à la liste des articles du blog